PREMIER MOIS DE COTISATION ET FRAIS D’ADHÉSION OFFERTS !

sous forme de remboursement sur votre compte 30 jours après le démarrage de votre contrat.

UNE ASSURANCE DÉCÈS POUR QUOI FAIRE ?

L’assurance décès relève de la prévoyance. Elle permet de garantir à un ou plusieurs bénéficiaires le versement d’un capital ou d’une rente dans le cas où la personne assurée vient à disparaître.

En effet, lorsqu’un décès survient dans un couple ou une famille, les proches du défunt vont devoir rapidement faire face à des frais funéraires et au règlement des droits de succession mais également continuer de vivre en ne pouvant plus compter sur les revenus de la personne disparue. 

Le contrat d’assurance décès peut comporter des exclusions de garanties (suicide, pratique d’un sport à risques) ou des clauses spécifiques permettant de prévoir des garanties additionnelles telles que le doublement du capital en fonction des circonstances du décès ou encore le versement de prestations en cas d’invalidité totale ou partielle.

Il existe deux types de contrat d’assurance décès : le contrat d’assurance « temporaire décès » (appelé souvent « temporaire décès-invalidité ») et le contrat d’assurance décès « vie entière ».  

 

  • Dans le cas de l’assurance « temporaire décès », la garantie s’applique exclusivement si le décès survient pendant une période déterminée par le contrat. Celui-ci comporte en effet une date comme par exemple le 65e anniversaire du souscripteur. Autrement dit, si jamais le décès ne survient pas dans la période de temps définie par le contrat, l’assureur ne paiera pas la prestation assurée. On parlera alors de cotisations à fonds perdus. 
  • Le contrat d’assurance décès « vie entière » ne présente pas de date d’échéance. Il permet le versement du capital au décès de l’assuré aux bénéficiaires désignés. Dans ce cas, les cotisations n’auront pas été acquittées à fonds perdus.

    Que propose AXA/AGIPI pour votre assurance décés ?

    En cas de décès, vous pouvez laisser un capital à vos proches. Ainsi ils pourront faire face à d’éventuelles difficultés financières.

     

    • Le capital décès : pour protéger vos proches des difficultés financières que pourrait entraîner votre disparition, le capital décès est une garantie indispensable. Vous déterminez le montant du capital que vous souhaitez pour vos proches. Le capital peut vous être versé directement en cas de perte totale et irréversible d’autonomie avant votre 67e anniversaire. Vos bénéficiaires peuvent recevoir un capital triplé, si le décès résulte directement d’un accident. Si vous préférez, le capital est converti en rente versée aux bénéficiaires sur une durée maximale de dix ans ou jusqu’à son décès.
    • Le « + » AXA/AGIPI : le bonus fidélité pour les garanties en cas de décès Au 10e anniversaire de votre contrat, si vous avez plus de 51 ans, vous bénéficiez d’une réduction de fidélité de 1 % par an. Si votre cotisation s’élève à 1 800 €, votre réduction sera de 18 € la première année, 36 € la deuxième année, etc.
    Capital décés
    • Le capital décès viager : le capital, dont vous choisissez le montant, est versé à vos bénéficiaires pour faire face, notamment, aux frais liés au décès : frais de succession, d’obsèques, frais d’actes notariés, éventuels frais médicaux, etc. Le capital est versé quel que soit l’âge auquel survient le décès
    Rente éducation
    • La rente éducation : en cas de décès avant 75 ans, cette garantie assure le versement d’une rente éducation jusqu’au 26e anniversaire de vos enfants et leur permet de mener leurs projets, sans condition de poursuite d’études ou de rattachement fiscal
    Rente conjoint
    • La pension de conjoint : pour permettre à votre conjoint ou à la personne que vous désignez de maintenir son niveau de vie et de faire face, seul, aux frais quotidiens, une pension dont vous déterminez le montant peut lui être versée

    Quelle différence avec l’assurance obsèques ?

    Connue aussi parfois sous le nom de convention obsèques, l’assurance obsèques ne garantit pas le risque de décès du souscripteur.

    Son but est de prévoir la prise en charge des frais liés aux funérailles du souscripteur.

    Au contraire de l’assurance décès, l’assuré, voire une entreprise de pompes funèbres désignée peuvent donc être les bénéficiaires directs de ce type de contrat. Selon les volontés du défunt et l’accord de l’assureur, toutes les prestations funéraires peuvent a priori être couvertes (paiement du cercueil, taxe de crémation ou d’inhumation, rapatriement du corps du défunt, enterrement ou crémation).

    Dans la pratique, ce type de contrat se révèle toutefois bien moins souple dans son utilisation qu’une assurance-vie.

    En plus de vérifier l’existence éventuelle d’une possibilité de rachat de son contrat d’assurance obsèques, l’assuré devra notamment veiller à avertir ses proches de l’existence d’une assurance obsèques.

    Découvrez aussi nos autres services :

    Mutuelle santé

    Accidents de la vie

    Assurance dépendance

    Prévoyance professionnelle

    ainsi que les services de nos partenaires :

    Mutuelle pour animaux

    Responsabilité civile professionnelle

    Assurance drone

    Assurance cyber risques

    AXA Prévoyance & Patrimoine

    Agence de M Sébastien DAILLOUX

    20 Chemin de la creuse

    38200 ST SORLIN DE VIENNE

    Téléphone : 04 81 43 03 54

    (c) Sébastien DAILLOUX - Agent général AXA Prévoyance & Patrimoine - ORIAS N° 18 007 921 (www.orias.fr) - Mentions légales